Protocoles par Marianne Villière

Protocoles artistiques par Marianne Villière 

DÉRIVE (voir Debord, Latourex,…)

L’artiste Marianne Villière vous propose d’approfondir l’expérience IN VIVO par une certaine réflexivité, celle-ci s’articulerait à travers ces trois axes d’attention :

  • Observation sensorielle (éprouvée) : qu’est – ce que je ressens en moi ? (se focaliser sur les textures auditives/tactiles…) – quelle est ma posture / comment je me tiens ? Il s’agit de documenter les réactions (intérieures / extérieures)
  • Imagination : et si j’étais une autre forme de vie ? Si j’étais une personne âgée, un enfant, une hirondelle, un moustique ?
  • Analyse : les pensées divergentes convergent et il s’agit de les traduire en ce qu’elles donnent à comprendre de l’aménagement de l’espace public (en terme d’usage : accès, de prise – affordance). Quel « partage du sensible » est en jeu ?

    1. SARRÊTER

A quelle altitude vous trouvez-vous ? Pouvez-vous rejoindre le point le plus haut/ profond de la ville ? Quelle est la nature du sol / le sens du vent ?

2. RECHERCHER, VISITER ET SEMER

Recherchez un chemin/ligne du désir et se demander vers quoi cela mène.

Visitez des voies sans issues, et y semez des graines de tournesols (ref Guerilla Gardening)

3. POSER

Posez 25 questions à un élément de votre environnement (Coyote’s Guide, repris par Baptiste Morizot)

4. AFFICHE DE DISPARITION

Identifiez un phénomène ou un élément qui vous manque, affichez votre avis de recherche dans les rues avec vos coordonnées et récoltez les réactions.

5. AGENT PUBLIC

Choisissez dans votre rue un élément ou plusieurs dont vous souhaiteriez prendre soin ou que vous souhaiteriez réparer, puis attachez-vous à cette attention particulière sur du long terme. (Francis Alÿs)

6. ANTI-ANTI-SITE

Identifiez un espace anti-SDF et tentez des transformations in situ afin de le rendre confortable (exemple : nez rouges enfoncés sur piques métalliques)

7. ADMINISTROPHONE

Mettez-vous à l’écoute des standardistes de la ville afin  de composer une intervention en fonction de leurs imaginations (se référer au projet de ce nom – sur mon site)

8. CRAIE

#ÉCLOSIONS En ce printemps en temps de COVID, il vous est proposé d’exprimer votre soutien en l’écrivant ou le dessinant devant les « lieux qui vous manquent »

9. ANIMAUX DISPARUS

Identifiez une espèce disparue (locale) et dessinez l’animal à la craie sur le trottoir, indiquez son nom.

10. POSSIBLE SUR PLACE

Imaginez ce qui pourrait exister dans les rues (équipement urbain, situation) – l’illustrez à la craie.

11. QUESTION OUVERTE

cc: Disco drone, OVNI, 2018 crédit photo : Franklin Morin

A l’issue de ces journées de réflexion, je vous propose d’articuler une question et de la poser à la craie sur le trottoir en laissant la craie sur place (vous pouvez poser votre question à différents endroits de la ville) et récolter les réponses.

Concernant l’ensemble de ces protocoles, je serai heureuse de pouvoir vous épauler ou accompagner dans le processus si besoin. C’est avec une grande curiosité que je me tiens disponible à échanger. L’occasion est ici de partager des ressources et des expériences à perspectives multiples.

Au plaisir de partager plus encore !

mail@mariannevilliere.net